jeudi 14 octobre 2010

La soupe de courge.

Parce que vous me direz "Les courges c'est bien gentil, mais qu'est ce qu'on fait de simple avec ?"
Alors là, je vous sort mon super joker : la soupe de courge simplissime et délicieuse dont je tiens là recette de Frédéric Carlier qui une fois par an abandonne ses chers percherons et viens régaler les parisiens et parisiennes de sa divine soupe lors du salon Marjolaine.
Tout d'abord, on prend une courge, bio ou du jardin, enfin qui n'a pas subie de traitement chimique (merci pour elle et pour la terre qui l'a portée). La longue de Nice se prête bien à l'exercice, vue sa forme, sa couleur et son goût, mais le butternut, le potimaron et bien d'autres conviennent bien aussi.
On enlève la peau uniquement quand elle est verte (pour des raisons esthétiques) ou trop coriace (genre giraumont galeux), on enlève les graines et la partie filandreuse qui les entoure (c'est là que la forme de la longue de Nice est un atout), on la détaille en gros morceaux.

On met ces morceaux dans une casserole, on rajoute un fond d'eau pour que ça n'accroche pas, trois feuilles de laurier et une bonne pincée de gros sel.
On couvre et on laisse tout ça cuire doucement à la vapeur une vingtaine de minutes en passant de temps en temps profiter du fumet, s'assurer que tout se passe bien et vérifier la cuisson (la pointe du couteau doit s'enfoncer sans problème dans la peau et jusqu'au coeur des morceaux).
Lorsque c'est prêt, on enlève les feuilles de laurier, on couvre d'eau et on passe au mixer.
On laisse le tout finir de cuire quelques minutes, on rectifie l'assaisonnement (sel, poivre) et on peut éventuellement ajouter une goûte d'essence d'orange que l'on trouve au rayon huiles essentielles des magasins bio.
On obtient là une base de soupe tout à fait réjouissante



Les gourmands ajouteront de la crème fraîche et du poivre, les passionnés, des épices comme du gingembre frais râpé et du cumin, enfin, toutes les variations sont permises.

Au passage, c'est peu calorique, ça tient bien au corps et c'est plein de bonnes choses.
Enfin plein de bonnes raisons qui font qu'on aurait tort de s'en priver...

Les courges sont arrivées !

Le coffre de la twingo s'en souviendra...
La longue de Nice à bien apprécié le climat fontenaisien.


Et nous avons également commencé à récolter quelques butternuts.

samedi 2 octobre 2010

2eme journée de l'environnement d'Arpajon

Samedi 9 octobre 2010 aura lieu de 11h à 18h dans le parc Théophile Guesdon d'Arpajon la 2eme journée de l'environnement d'Arpajon.
La pomme de terre à cheval sera présente à cette occasion pour vous faire partager ses produits et j'interviendrai lors de la table ronde "Quelle agriculture pour demain dans l'Arpajonnais ?" à 16h.

Du coup, je ne pourrai pas assurer la vente à la ferme ni sur le marché de Courson le 9/10/2010.
J'en suis bien désolé mais espère vous rencontrer nombreux à Arpajon.

La veille aura lieu à 20h au cinéma Stars d'Arpajon la projection du documentaire le temps des graces de Dominique Marchais, entrée gratuite.

Pour en savoir plus : www.arpajon91.fr

samedi 18 septembre 2010

Équinoxe d'automne

Cette année, l'équinoxe d'automne aura lieu le 23 septembre à 5h09 du matin (heure française). Il s'agit de fêter dignement ce changement de saison.
Pour cela, même si les courgettes passent la main, les premiers potimarons arrivent et les pommes de terre sont magnifiques.
La Allians à la chair jaune et ferme est un vrai bonheur sautée avec la peau.
La Ostara, comme pomme de terre à tout faire excelle dans tous les domaines de la purée à la vapeur.
La Safrane est très prometteuse pour les purées.

Les oignons sont bien au rendez-vous, les rouges doux parfait à manger crus dans les salades (de pomme de terre ;-) ) et les jaunes excellents pour la cuisine.

Nous vous attendons donc pour vous faire partager tout le bonheur que nous apportent ces récoltes.

jeudi 12 août 2010

La fin des haricots

Un petit mot juste pour partager avec vous tout le bonheur que j'ai pu avoir à cueillir les haricots durant ces trois dernières semaines. Tous les deux jours, passer entre deux et trois heures courbé, accroupis, à genoux, à faire la marche du canard pour débusquer au milieu des hautes herbes deux à cinq kilos de ces merveilleuses gousses. à écouter les sonates et partita pour violon de J.-S. Bach et à méditer sur la simplicité, la nature, le bonheur, à causer aux coccinelles, aux lutins et aux plants de haricots bien sur.
Et voila, ça se termine doucement mais surement.
Mais pas d'inquiétude, les courgettes ne fatiguent pas encore et les tomates prennent le relais.
Sans parler des oignons et échalotes
Et des première pommes de terre.
Donc encore de bons moments à passer dans le champ et plein de bonnes choses à vous faire partager.

mardi 3 août 2010

Tartine d'été

Maintenant que les tomates ont enfin rougies, l'été est vraiment arrivé !
Je vous propose donc cette petite recette facile pour prendre le soleil.
Il vous faut :
- des tomates
- une gousse d'ail
- quelques tranches de pain grillées
- huile (d'olive bien sur), vinaigre, sel, poivre, basilic...

On coupe la tomate en tout petits dés, on l'assaisonne.
On frotte le pain avec la gousse d'ail (chez moi, une grosse gousse fait difficilement plus de deux tartines mais aussi, j'ai peu de soucis avec les vampires).
Et on recouvre la tartine de cubes de tomates


Voili voilo ! plus qu'à déguster.

dimanche 1 août 2010

Récolte du matin


Ce matin, il faisait bon passer dans les champs.
Encore un beau panier de haricots et enfin les premières tomates.
Le repas de midi est tout trouvé.

mercredi 28 juillet 2010

Les haricots verts sont bien là


Ce matin, les haricots étaient vraiment de bonne humeur. Ils m'ont laissé cueillir plus de quatre kilos de belles gousses vertes et jaunes.
Je me suis bien entendus sacrifié pour les goûter avant de vous en faire l'article.
Cuits à la vapeur juste "al dente". Même les plus gros n'ont pas un fil. Ils sont sucrés, parfumés, et n'ont besoin de rien pour être mis en valeur. On les mangeraient presque comme des friandises.
Alors n'hésitez pas à m'en réclamer.

mardi 20 juillet 2010

A dos de Taquine


Pour la reprise des sorties après quelques mois de repos, on s'est dit avec Taquine que monter serait un bon moyen de se changer les idées et de varier les sollicitations.
Et n'a-t-on pas fière allure ?

Produits d'été

La saison des courgettes bat son plein. Les oignons sont de plus en plus beaux. Les haricots verts arrivent. Les tomates sont encore vertes mais prometteuses.
Donc un étal sympathique pour ce mois de juillet.

vendredi 18 juin 2010

Sur l'étal fin juin

Suite au succès le WE dernier, on va vous préparer quelques bottes d'oignons frais.
Notre dernier cerisier produit encore un peu.
Les courgettes sont en bonne voie et seront sûrement de la partie.

dimanche 2 mai 2010

Vente à la ferme

La vente à la ferme commence dès vendredi 7 mai et aura lieu tous les vendredis de 17h à 19h.

Vous y trouverez pour l'instant les pommes de terres de Frédéric Carlier (en attendant les nôtres un peu plus tard dans la saison) mais aussi la farine bio Val d'Or produite à La Celle Les Bordes et quelques oeufs pour les plus rapides.

Vous nous trouverez donc au
7 rue de Folleville
La Roncière
91640 Fontenay les Briis

Un nouveau site web

L'arrivée du nouveau site web de la pomme de terre à cheval est imminente. Vous y trouverez toutes les informations pratiques comme qu'y-a t'il dans les champs et sur les étals, où nous trouver et quand, où broute Taquine.

Le nouveau site sera consultable sur http://www.patacheval.com
Le blog continuera à vous donner des nouvelles sur http://munchf.blogspot.com

samedi 13 mars 2010

Premiere raie de charrue

Cet après midi, on a attelé la charrue. Même si c'est encore juste pour apprendre en ne retournant que 5cm de terre, c'est tout de même un grand jour !
On a ensuite essayé de marcher dans la raie en tirant le pneu, mais là, c'est une autre histoire. il y a encore du boulot pour y rester plus de 10m d'affilée...
On ne désespère pas, et la saison des labours est loin d'être terminée.