mercredi 26 janvier 2011

L'hiver à la ferme

Dans la nature, l'hiver, on a l'impression que rien ne bouge. Les plantes semblent mortes, leur activité visible réduite au minimum.
Sous la terre, tout prépare le printemps qui vient. C'est un travail incessant et intense. Pour certains la période la plus active de l'année. Mais pour le "grand public" on ne voit rien. L'idée du printemps s'élabore, les forces créatrices se mettent en place, s'accordent les unes aux autres pour pouvoir rejouer une fois encore le spectacle de la vie, réinventer toujours différemment un spectacle immuable.

Eh bien à la ferme, c'est un peu pareil. On réinvente. Certes on n'a pas 3,5 milliard d'année de recul. Donc pour le côté immuable, on va attendre un peu.
  • Taquine fait ses gammes d'hiver, son caractère s'affirme, on a commencé à herser les pâtures tout à l'heure sans reproduire les erreurs de l'année précédente.
  • Dans l'idée de produire plus tôt des plants, sans recourir à des énergies extérieures, je suis en train de lancer une couche chaude : une bonne couche de fumier de cheval qui en se compostant va fournir une douce chaleur au châssis qui sera posé dessus.
  • Quand au mode de commercialisation, une profonde réflexion de fond et le rapprochement avec l'AMAP des indiens m'amène à envisager très sérieusement cette perspective.
  • Mon engagement en tant que secrétaire du CIVAM de l'Hurepoix m'amène à mettre en commun avec les autres adhérents mes envies, motivations et moyens pour vous faire partager les trépidations de notre ruralité paysanne.
Voila quelque unes, parmi d'autres, des activités de la ferme en hiver Pour nous préparer plein de surprises pour cette année 2011 que je vous souhaite à tous riche et étincelante.

Aucun commentaire: